17 février Trajet Vang Vieng à Vientiane

Aujourd’hui, rien de trop spécial, vous pouvez fermer votre ordinateur et attendre demain … mais non, je blague, il y a toujours de quoi raconter …

Cette journée sera dédiée à Michel B et Maman qui n’ont pas manqué un seul jour pour nous mettre un commentaire encourageant… certes, il y en a d’autres fidèles que l’on adore  … mais ces deux là ont été forts !

Donc ce matin, levés à 7h, on rassemble nos affaires, un dernier regard à la chambre…

DSCN2004_resize

… et sur le balcon les kayakistes près à partir !

  DSCN2005_resize

On se prend un bon petit déjeuner, pour nous donner des forces …

DSCN2008_resize

… et il est 8h30, on attend notre minibus pour 8h45 !

DSCN2009_resize

9h 10, toujours personne. On va voir en face, car c’est là qu’on avait commandé les billets la veille. Ils nous disent de traverser et d’attendre de leur côté. Je profite de la photo de nos bagages, pour photographier leurs offres …

DSCN2010_resize

Finalement, le minibus arrive avec 1h de retard. Il est bondé, nous sommes assis tous les trois à la queue leu leu sur des strapontins inconfortables … un jeune nous propose sa place, on refuse … mais c’est gentil ! Donc je n’ai aucune photo du trajet. Voici l’arrêt pipi … je n’ai pas pu faire mieux :o) !

DSCN2011_resize

Et on arrive à Vientiane à 13h30 au lieu de midi !

Vientiane  est la ville la plus peuplée et la capitale du Laos (République démocratique populaire du Laos). Elle est située sur la rive gauche du Mékong, qui marque la frontière avec la Thaïlande, presque en face de la ville thaïlandaise de Nong Khai. Sa population est estimée en 2009 à environ 795 000 habitants. Son ancien nom  est Sri Sattanak, ou Sisattanak.

On descend nos valises du toit du bus, on repère sur notre plan de ville du routard où on est, et où on doit trouver un hôtel, et on part à pied ! Aïe Mina a une crampe derrière le genou … Michel le dos pas TOP … 4h assis aussi inconfortablement pour des vieux ce n’est pas super !

DSCN2013_resize

Une fois dans le secteur des hôtels, Mina garde nos affaires et on commence notre recherche, Michel et moi… encore une fois, tout est FULL. On finit par trouver deux chambres pour 15 euros, sans fenêtre, ou plutôt elles donnent sur un mur pour nous, et dans un couloir pour Mina, et elles sont minuscules … faut pas être claustro !

DSCN2017_resize

DSCN2111_resize

Photo de la terrasse à côté de notre chambre.

DSCN2019_resize

On pose tout et on va manger… avec des baguettes pour Peio et Selma, qui s’inquiètent de savoir si on y arrive !

DSCN2022_resize DSCN2023_resize

Et ça y est il a trouvé le bon  trou !

DSCN2026_resize

Mina, elle, elle ne veut même pas essayer: “A quoi ça sert, on a toujours des fourchettes” !

DSCN2027_resize

Et moi je frime … juste pour la photo !

IMG_5200_resize

Et on décide d’aller marcher le long du Mékong … se dégourdir les jambes !

DSCN2028_resize

Zut, une grosse rue à traverser …

DSCN2030_resize

… et le Mékong n’est encore pas là … tout est sec !

DSCN2031_resize

IMG_5204_resize

On remonte un peu le bord, puis on continue que Mina et moi … et on veut voir le Mékong !

DSCN2034_resize

Au niveau de  la majestueuse statue du roi Chao Anouvong, on descend dans le lit du Mékong, et on se retrouve en pleine campagne…

DSCN2036_resize  DSCN2037_resize

DSCN2038_resize

DSCN2039_resize

DSCN2042_resize

DSCN2047_resize

DSCN2052_resize

Et le voilà enfin ! En face c’est la Thaïlande !!

DSCN2055_resize

DSCN2057_resize

DSCN2059_resize

On rencontre en chemin un couple et leur fille. Ils ne parlent pas Anglais mais on se parle par geste et ça nous amuse … ils nous demandent de les prendre en photo avec nous :o)

DSCN2067_resize

DSCN2070_resize

DSCN2071_resize

DSCN2074_resize

DSCN2079_resize

Et nous voilà à nouveau vers la statue qui domine le parc, dont le nom anglais est Chao Anouvong Park. Ce parc est de 14 hectares. Nous décidons de le traverser. Déjà les échoppes pour le marché de nuit se mettent en place !

DSCN2081_resize

DSCN2085_resize

DSCN2087_resize

On rentre, Michel regarde les infos. Nous, nous finissons d’écrire les cartes aux enfants, et on file voir le marché de nuit … mais c’est bientôt l’heure du repas donc on retrouve Michel.

DSCN2090_resize

Mina se demande si elle ne va pas venir dormir sur le balcon, c’est moins étouffant que la chambre !!

DSCN2093_resize

Et on sort manger au même endroit qu’à midi … pour 10 euros pour les 3 on a bu de la bière, du jus de fruits et  très bien mangé !

DSCN2096_resize

DSCN2103_resize

Notre tablé était dehors, il a fallu rentrer s’abriter car d’un seul coup, il a plu … ça faisait longtemps !!

Après le repas, Mina et moi avons vite été dépenser nos derniers Kips, soit 3,5 euros… on a pu acheter une piastre “république française” datant de la guerre, et une pochette :o)

DSCN2108_resize

DSCN2109_resize

Retour, douche et dodo !

Demain, on se lève à 7h pour prendre le bus à 8h30 mais prendre notre petit déjeuner tranquillement, le prix était compris dans le prix de la chambre ! On va à Udon Thani en Thaïlande, car de là, le lendemain, on prendra l’avion pour Bangkok ! Hé oui, encore 13h de train de gagner et le prix est moins de 50 euros ! Ce sera le jour du tet donc raison de plus de nous dépêcher, si on ne veut pas être bloqué ! A suivre ….

8 réflexions sur « 17 février Trajet Vang Vieng à Vientiane »

  1. Si j’ai bien tout compris, Michel s’entraine pour le tour de Sardaigne en vèlo,et vous, les filles, prenez soin de votre peau avec de bons bains de boue!!! pas mal l’organisation!
    dommage,pas de vol en ballon!!!
    bon courage et bonne poursuite de votre voyage, bises.

  2. J’ aurais bien fait du vélo avec vous surtout dans la boue, on a bien reçu votre carte, plus que 10 jours et on se voit, je commence a compter les jours…je passe de bonnes vacances, demain on part chez mon copain Malo. Bisous titi

  3. Coucou je me suis fait percer les oreilles , j aimerai bien vous les montrer alors rentrer vite vite que je puisse vous montrer mes boucles d oreilles et vous faire plein de bisous, j’ai vu que vous savez super bien manger avec les baguettes, j aimerai bien apprendre aussi gros gros bisous fantine.

  4. MERCI de nous avoir consacré cette journée ! !
    Cela m’amuse quand tu parles de “vieux” mal asszis dans le bus, en parlant de vous 3 ! ! Mais en y réfléchissant, c’est vrai, vous êtes des “vieux” ! ! Hi! Hi!!
    Cette pluie venue lorsque vous étiez à table dehors a dû vous faire plaisir ! ! Puisque l’atmosphère était si étouffante que Mina voulait dormir dehors ! !
    Je me réjouis aussi beaucoup que vous rentriez, mais je pense que vous seriez resté encore bien 10-15 jours de plus ! ! ! C’était si merveilleux ce voyage, comme insolites, comme paysages, comme aventures . . . . . Bizzzz

  5. Merci pour ce bon point de la fidélité que tu m’accordes à égalité avec Gaetane que je salue au passage.
    Je réaffirme que c’était un réel plaisir de vous retrouver tous les soirs.
    J’aurai découvert, grâce à votre périple, que Michel a des prédispositions pour être clown. Les nombreux petits enfants ne doivent pas s’ennuyer avec lui

  6. Effectivement, belles images de papy Moustache- la- grimace qui se trompe de… qui ne trouve pas sa bouche…
    Sympa le vendeur de bananes!
    Petite pub pour le guide du routard au passage…
    Et je suis impatiente de savoir si Mina a dormi sur le balcon finalement!!
    Gros bisous.

  7. Encore une fois je tiens à remercier Nicole pour ces excellents reportages accompagnés de nombreuses photos.
    J’ai compris qu’elle était aidé pour la relecture par Nath. Merci Nath.
    Un certain soir une panne n’avait pas permis à Nicole de terminer son article.
    Là je pense que c’est Stéphane qui a fait la réparation.
    Quelle famille !!!

  8. Youhou! Bravo les baguettes! Mina s’en fiche : avec elle on a le droit de manger avec les doigts!! Pour la chambre (si c la bonne photo on la trouve qd meme pas mal! Vous devenez difficiles 😉 bon courage pr ces nouveaux trajets! Gros bisous!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *