30 Mai Enfants à l’école et chez les nomades

Ce matin école de prévue, mais les enfants dorment tard. Le cours de français commence à 10h donc on ne se presse pas.

IMG_6402  IMG_6403

Je fais une peu de ménage avec un balai origninal

P1060193

P1060194

Sophia enlève une épine au pied e Bastien.

P1060195

Aïcha prend son cartable …

A l’heure de partir Aïcha veut nous accompagner et elle est fière de mettre son beau cartable ! Tous les enfants sont les mêmes :o))

P1060197

P1060200

Au bout de 5 minutes nous sommes arrivés.

P1060202

P1060207

P1060205

P1060209

P1060211

Poésie en arabe, l’arabe n’est pas leur langue donc ils doivent l’apprendre !

P1060210

On visite 3 classes, et les enfants sont invités à rester au cours de math et de français. Ils sont dans une classe de 6ème, qui est l’équivalent d’un CM2.

P1060213

Nous on va discuter avec le directeur. On se rend compte à quel point il a travaillé pour la vallée, et grâce à lui, qui est directeur de 4 écoles, les transports en commun ont été organisés, les familles touchent un peu d’argent quand les enfants vont bien à l’école. On sent qu’il aime son travail et en est fier ! On a parlé politique, racisme, esprit de partage, les relations entre les gens qui sont de plus en plus méfiants, l’esprit d’entre aide des berbères …

Puis on part et on laisse nos enfants revenir avec des enfants de la maison. On range, Hassan est occupé par des femmes que l’on a croisé sur la route et qui marchent depuis longtemps. Il les a invitées à manger. Nos enfants rentrent il est 13h.

P1060218

P1060216

Dans ce CM2 Rémi un peu perdu, dit qu’il a essayé de suivre en math, puis comme il ne comprenait rien il a dessiné un « destructeur de mathématiques », puis dans la foulée un « destructeur de conjugaison » Il voulait que je reste avec lui et a pleuré un peu quand je suis partie.

Timéo a bien participé, car en cours de français, l’instituteur a raconté l’histoire de deux ânes attachés l’un à l’autre regardant chacun un tas de foin … chacun tiraient de son côté pour atteindre son foin. Finalement ils réfléchissent ensemble et trouvent la solution de manger d’abord un tas puis l’autre. La morale de cette histoire ? Timéo a donc levé le doigt et a expliqué qu’il était médiateur dans son école. Puis il a expliqué le fondement, de l’histoire et il a été applaudi ! Il était fier !

Bastien, de son côté a peu parlé, mais le professeur est venu souvent l’aider en math. Il a compris c’était sympa !

P1060307

P1060310  P1060308

A leur retour les enfants sont tous partis se baigner dans la rivière

P1060228

et Hassan nous a fait visité, à Michel et moi sa maison en construction. Il y a 4 niveaux :

P1060229

P1060240  P1060242

En bas c’est chez lui et sa famille, petit mais ça lui suffit

P1060250

P1060256

Au niveau au-dessus, la réception le salon et une chambre « single ».

P1060280

P1060281

  • Encore au-dessus trois grandes chambres avec terrasse.
  • Et tout en haut, une grande terrasse, avec piscine et vue superbe.

P1060269

Vue sur sa maison depuis son futur chez lui

P1060283

Beau projet, bien conçu, bien réfléchit … on lui souhaite vraiment de réussir, car pour lui ce projet représente l’œuvre de sa vie !

On a pris notre temps, et le tajine a un petit peu noircit, mais il est resté excellent !

P1060294

P1060295

P1060303

P1060304

Hassan est parti faire des courses pour chez les nomades, j’avance ma préparation de site, Michel se repose, les enfants jouent … et on va partir pour « l’aventure nomades ».

En réalité les nomades où pensaient nous amener Hassan s’étaient déplacés, car la chaleur devient trop importante. Pour cette même raison, il ne voulait pas que les enfants marchent 5h sous le soleil, donc il voulait des nomades qui soient accessibles en 4X4. Il a demandé à son frère nomade qui vit aussi sous le toit de la maman, quand il n’est pas en montagne, ce qu’il en pensait. C’est donc lui qui a orienté Hassan vers une famille nomade pas trop loin.

On est donc parti, sans savoir si ces nomades pouvaient ou non nous recevoir ! Après quelques passages délicats en 4X4, il a proposé aux enfants de monter sur le toit du 4X4 comme promis, à condition que j’y sois aussi ! Super la vue de là-haut !

P1060316

P1060319

P1060324

P1060341

P1060347

La petite Aïcha a voulu nous rejoindre et hop nous voilà tous sur le 4X4 ! Beaux paysages qui défilent, montée, petite gorge, puis c’est large comme le lit d’une rivière asséchée. On croise quelques nomades, Hassan leur pose quelques questions et on continue. Au bout d’un long moment on quitte le lit de la rivière pour monter vers des grottes.

P1060379

P1060390

On voit des chiens, ils ne nous ont pas vu. Hassan nous remet dans la voiture et klaxonne … personne … il avance encore un peu et reklaxonne … toujours personne … il avance devant une grotte, la porte est fermée, il reklaxonne … rien ! Il s’apprête à faire demi-tour, quand deux femmes sortent de grottes un peu plus haut. Hassan leur parle en rigolant les met en confiance, dit qu’il est le frère de Mohamed etc etc … elle se détendent et avouent avoir eu peur !

P1060394

P1060395  P1060396

Peu de temps après elles nous amènent le café, le thé, Hassan sort un goûter pour les enfants, et on admire ce cadre magique ! On est au milieu de nulle part, 2 chevreaux bêlent avec insistance. On nous explique que le nomade ne va pas tarder à ramener ses moutons et ses chèvres, et que ces bébés sont trop petits pour partir la journée en montagne, déjà pour la fatigue mais aussi car ils sont des proies faciles pour les aigles, et le chacal.

Les enfants surveillent sur la colline l’arrivée du nomade. Ho une chèvre au loin, puis eux, puis le col est noir de chèvres, au milieu d’eux marche le nomade, on dirait une apparition, car il est habillé de longs vêtements bleus clairs et blancs … un être mystique, dans un cadre surréaliste ! Le troupeau approche et quand il est presque là les chevreaux courent vers leur mère, c’est trop mignon !

P1060408

Apéro thé …

P1060410

P1060413

P1060401

P1060415

P1060434

P1060436

P1060438

P1060448

Leur maison !

P1060450

P1060452

Pendant ce temps, Hassan prépare un tajine pour tout le monde. Il laissera son plat aux nomades en partant. Les femmes nomades, mère et fille, nous a libéré la grotte devant laquelle on avait commencé à faire demi-tour. Ce sera notre chambre !

P1060455

La nuit commence à tomber, on sort les lampes de poche, les frontales. Nous il ne nous en reste plus qu’une Rémi donne la sienne à la vieille nomade car elle a du mal à se guider dans le noir ! Elle en est vraiment heureuse et émue !

Hassan nous sert le tajine dans la grotte, et on mange en rigolant. La vieille nomade vient s’installer à l’entrée de la grotte, pour être avec nous même si elle ne comprend pas ! Elle est adorable et respire la « sagesse ».

P1060460

Après le bon tajine, les enfants vont se promener dans la montagne, les chiens sont attachés. Hassan range tout et Michel et moi on prépare les matelas, draps couvertures que l’on a montés.

Il faut dire que Rémi et Bastien on la diarrhée depuis l’arrivée chez les nomades … mais le matin plus rien !

On s’installe dans notre grotte, je me mets entre Bastien et Rémi au cas où il faille intervenir la nuit … Hassan leur raconte plusieurs histoires … et on est tous mort de rire !

P1060461

P1060462

P1060464

Le lendemain on rentre chez Hassan, le soir on dort chez Houssen, ami d’Isabelle d’Apprieu !

4 réflexions sur « 30 Mai Enfants à l’école et chez les nomades »

  1. La magnifique aventure continue… merci Nicole de nous faire vivre presque en direct votre périple.
    Et oui, les enfants, pas encore les vacances , vous avez eu droit à l’école mais quelle belle expérience ! que de choses à raconter à votre retour …
    Bisous

  2. Mon Titi, c’est madame MEULOT qui va être contente de savoir que tu es allée à l’école même au Maroc, bravo à mon médiateur globe trotteur:)

  3. Rémi je veux bien le plan du Destructeur de math, car Maminou peut témoigner que les maths et moi, on n’a pas toujours été très copains. Par contre félicitations Bastien, t’es déjà prêt pour le CM2 bisous Tati phanie
    Ps: Je dois aussi retourner à l’école, je viens de m’apercevoir de ma grosse faute dans mon commentaire précédent: es allé et non ée!!!!! Mamita t’as rien vu hein….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *