Changement de programme : Cha-am Jeudi 12 décembre 2013

On aurait pu mettre un titre du style “relation ship” car cette journée aura été une vraie journée de communication, et même si les choses n’ont pas été ce qu’elles auraient dues être … on se dit que ce n’est pas le plus important, on s’adapte, « c’est ça l’aventure »  et finalement le destin nous  conduit au bon endroit.

Donc ce matin là 6h30 debout Michel a dormi comme un loir, et moi très peu, et la dernière heure de sommeil était profonde, mais trop courte.Après un « American breakfast »  bien copieux, un taxi est venu nous chercher pour nous conduire à la gare.

IMG_1069

IMG_1072

DSC01494

Immense gare, magnifique. On a attendu 1H30, on ne pensait pas que c’était aussi simple d’avoir nos billets. 2h de train nous aura couté 1,5€ pour les deux !

Dans le train, des sourires de partout. Est-ce que ce sont nos sacs qui les impressionnent, ou nos têtes « d’ange » européen … hum hum … Le trajet est sympa,  les paysages changent vite, et on observe attentivement tout ce qui se passe autour de nous, en ce disant qu’on est bien content d’être là.

IMG_1077

 

IMG_1078

DSC01549

DSC01553

DSC01540

Phetchabury … 12h45, on laisse notre train, et on doit trouver le départ des bus, des taxis,  pour le parc National de Kaeng Krachen. On marche environ 2 km vers la ville et l’endroit indiqué sur un plan.

IMG_1081

DSC01564

Finalement on demande à un taxi « sorng-tâa »avec des banquettes en vis-à-vis à l’arrière, de nous y conduire. Mais avec l’aide d’une jeune femme, qui passait par là,  il nous dit qu’il ne va pas à Kaeng Krachen mais par contre qu’il peut nous conduire au minibus qui y va. Super ! Sauf qu’il nous conduit en face de la gare … grrrr … Là le chauffeur du bus nous annonce que le départ est à 14H30. On a donc 1h30 à attendre. On décide d’en profiter pour manger.

DSC01567

14h30, c’est parti. 2 autres passagères dans le minibus. Il les dépose vers le parc et continue avec nous. Il ne connait pas notre « camping and Resort » on décide d’aller à « l’information touristique du parc » L’endroit est superbe, un grand lac avec plein de petites iles dessus.

DSC01571

Mais, si le chauffeur baragouine 2 mots d’anglais, à l’information touristique c’est 5 et, pas plus ! Ne connaissant pas non plus ce « camping and Resort » le chauffeur décide de les appeler. Il semble comprendre une explication … et nous propose de nous y conduire.  On reprend la route de  Petchabury, quittant ce superbe endroit. On s’inquiète « non, not Putchabury, please … » Le chauffeur sourit et nous  demande de ne pas nous inquiéter. On traverse un village à 10km du lac, que je vois s’éloigner avec angoisse …  puis on quitte la route principale  pour une minuscule route Au bout de 5km, durant les quels,  le chauffeur demande plusieurs fois la route, on arrive à un chemin en terre. Pendant encore un bon km on roule sur ce chemin pas une âme qui vive, de rares maisons et enfin un endroit près d’un minuscule étang et quelques bungalows. Michel sort du taxi,  méfiant. Moi le cadre me plait bien. Mais très vite on se rend compte que c’est impossible de rester là, la dame qui nous reçoit ne parle pas un mot d’anglais, ce qui rend les échanges impossibles … de plus elle nous fait comprendre qu’il n’y a pas de restauration là, qu’il faut aller au village à 7 kms … On se demande aussi comment aller prendre notre train Bref … on ne met pas longtemps à décider … on demande à notre chauffeur de nous ramener à Petchabury ! Celui-ci sur le trajet va nous proposer de nous conduire plutôt à Cha-Am là où il y a des plages, que ce sera mieux pour nous que la ville ! Il aura été pour nous une pièce précieuse de la réussite de notre journée, car il a largement dépassé son rôle de chauffeur de bus, se sentant presque responsable de nous ! On l’a remercié chaleureusement et il était ému lui aussi !

DSC01578

Incroyable mais vrai …. je n’ai même pas pensé à prendre des photos !!!

Encore une bonne heure de voiture et on arrive en bord de mer à Cha-Am Sympa Notre chauffeur, toujours aussi gentil et souriant, nous amène à un superbe hôtel  genre Hilton, ou deux porteurs se précipitent pour porter nos ….. sacs à dos On ne fait pas super classe pour cet hôtel de luxe ! On demande le prix … pas si cher … 80€ mais notre budget n’a pas mis de priorité là-dessus … donc non, on repart à la routarde fouiller pour un hôtel moins cher On en trouvera un à 22€ avec une chambre très grande et tout près de la plage.

IMG_1086

 

DSC01587

 

 

On y dépose notre barda … et on fonce au bord de l’eau … hum trop bon. On mange et on rentre à l’hôtel dormir A 20h30 je dormais à poing fermé, Michel a continué à lire et faire d’autres choses, mais moi les heures de sommeil manquantes se sont rattrapées, je pense avoir dormi plus de 10h sans entendre les bruits de l’hôtel !