17 Janvier Journée à Battambang

Tout d’abord un grand merci encore et encore pour vos commentaires … j’adore aussi les réflexions des enfants, on pense souvent à eux nous aussi, et leurs petits mots nous touchent beaucoup.  Donc aujourd’hui lors de cette très belle journée c’est vers vous que nos pensées iront … facile, car dés le matin on lit vos commentaires … Mina est devenue addicte, elle est la première à vouloir savoir ce qui s’est dit et qui :o), et tout le long de la journée elle me dit “tiens tu mettras ça sur le site … et ça aussi …!”

On attend de savoir qui va nous rejoindre pour un mois, grace au concours de Michel !

Superbe journée, j’ai dit ? Ben oui … on ne s’est pas ennuyé et on a vu et fait plein de choses … et surtout bien rigolé et eu peur … les les enfants auraient ADORES.

Commençons pas le début  Au levé, on amène notre lessive, on change de chambre, on renégocie le prix de la chambre à trois où il n’y avait pas d’eau chaude, et on n’a pas utilisé la clim … tout fonctionne nikel On a une nouvelle chambre à 5 euros pour Mina et 6 pour nous cool non ?

DSCN2667_resize DSCN2668_resize

Celle de Mina et la notre

DSCN2670_resize IMG_3604_resize

Petit déjeuner en terrasse qui domine la ville et on part

DSCN2673_resize

DSCN2676_resize

On décide de commencer cette matinée par un peu de marche à pied. On longe donc la rivière pendant plus de 4km.

DSCN2698_resize

DSCN2700_resize

Au début on traverse des parcs avec des attractions : jeux d’enfants, matériel de sport pour adultes,

DSCN2688_resize

puis on entre dans des marchés,

DSCN2680_resize

DSCN2714_resize

on se laisse impressionner par les travaux dans la ville: incroyables de voir tous ces ouvriers dans la tranchée

DSCN2693_resize

puis c’est la maison du gouverneur

DSCN2703_resize

Et là, la statue de Papy moustache …

DSCN2706_resize

Et ça vous devinez ?

DSCN2718_resize

DSCN2719_resize

Un arracheur de dents ? Ou alors un dentiste ?

Puis la route devient un chemin rouge et poussiéreux ….  où les motos nous renvoient une tonne de poussière à chaque fois qu’elles nous croisent  …  ! De chaque coté des petites maisons, et, des enfants qui nous saluent de la main en disant « hello », et les parents nous sourient.

DSCN2725_resize

DSCN2727_resize

Cette dame a un annorack et il fait 30 degrés !

Si la Thaïlande est le pays du sourire … que dire des Cambodgiens ? Ils sont accueillants, souriants, patients, et ne se mettent jamais en colère. Quand une voiture leur coupe la route ils se contentent de faire cette tête là …voici la belle imitation de Papy moustache …

DSC02379_resize

et nous en France on balancerait une flopées de gros mots …

On arrive au temple que l’on voulait voir, et on fait demi tour en passant par l’autre rive.

DSCN2743_resize

On croise des enfants qui sortent de l’école et sont tout contents de parler français avec nous … “je m’appelle … et toi ?”

DSCN2757_resize

Il est 13h quand on trouve un endroit pour  manger.

IMG_3623_resize

Repas vite avalé, et on décide de prendre un tuk tuk pour nous amener au « bambou train » à 6km de là, puis plus au sud voir différents points d’attraction.  …

DSCN2759_resize

Notre chauffeur parle très bien l’anglais et nous fait des commentaires tout le long de la route … 20 minutes plus tard, on arrive au départ du bambou train.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Train_de_bambou

Sur une voie unique fréquentée à double sens, des plateformes en bambou sont montées sur des bogies (des roues indépendantes de la plateforme) Le tout avance grâce à un moteur style tondeuse qui est raccordé à l’essieu arrière par une courroie tendue par le pied du pilote. Il doit y avoir 10 plateformes avec des touristes, mais une était réservée pour conduire les enfants qui sortaient de l’école ! Nous étions l’avant dernière plateforme, juste devant les élèves. Chaque plateforme est conduite par un jeune qui travaille là, qui n’a plus peur  de la vétusté et qui fonce comme un fou … on a été vraiment surpris de la vitesse. Les rails sont disjointes par endroit, ce qui nous secouait sacrément, augmentait notre sensation d’insécurité et donc de trouille !

DSCN2763_resize

DSCN2772_resize

DSCN2779_resize

On a foncé 20 minutes, au bout des boutiques nous attendaient et des enfants qui vendaient des bracelets …

DSC02373_resize

Surle retour en plein milieu, tout le monde était arrêté, on a pensé à un accident, car c’est vraiment limite par moment … hé bien non, c’était simplement des motos cross qui avaient embarqué et qui arrivaient dans l’autre sens. On a dû descendre de notre plateforme, décrocher la plateforme des roues, enlever les roues, dégager les rails pour laisser passer les motos …. et remonter le tout sur les rails pour continuer notre route  Pffff !

DSCN2790_resize

DSCN2796_resize

DSCN2818_resize

IMG_3628_resize

IMG_3629_resize

Et le tuk tuk nous embarque à nouveau voir une ancienne maison khmer

DSCN2826_resize

La femme parle un excellent français et nous montre comment mettre le riz dans la meule pour le dénuder, puis faire voler au vent son enveloppe plus légère. Mina lui pose plein de questions.

DSCN2827_resize

DSCN2832_resize

dans son jardin, on voit des énormes pamplemousses …

DSCN2833_resize

Puis son neveu nous fait visiter l’intérieur de la maison. Cette maison a été construite en 1920 par ses arrières grands parents. Il nous raconte  les coutumes de l’époque et entre autre, que les femmes chiquaient une feuille de bétel avec un morceau d’une noix d’arec. On voit les arecs qui sont ces boules marrons, sur la photo. Elles avaient très vite les dents noires et la bouche rouge. On s’est apperçu que cette tradition leur concervait des dents très saines, très longtemps. Mais il a ajouté que lors du mariage ces chiques étaient préparées puis données aux parents des mariés qui devaient apres les avoir bien machouillées, les échanger.  Puis ces chiques devaient faire tout le tour de la famille, et des amis !  C’était incontournable pour donner la puissance à  l’alliance des mariés. Beurk beurk !

DSCN2845_resize

DSCN2846_resize

DSCN2850_resize

Voici leur maison en mignature

DSCN2851_resize DSCN2852_resize

L’arbre de betel et d’arec sont TOUJOURS plantés dans le jardin des camborgiens et ensemble !

Et le tuk tuk nous ramène dans la poussiere … voyez les feuilles de palmier en sont couvertes !

DSCN2856_resize

On passe devant le village des pêcheurs et je vais prendre quelques photos … ils sont très pauvres et ne vivent que de la pêche !

DSCN2862_resize

DSCN2864_resize

DSCN2867_resize

Toutes les maisons sont sur pilotis au cambodge, pour être isolées du sol souvent humide, et pour  bénéficier d’une aération naturelle en période de grande chaleur.

Une fois rentrés et douchés, Mina et moi ressortons faire le marché …

DSCN2872_resize

DSCN2875_resize

DSCN2876_resize

DSCN2889_resize

DSCN2895_resize

On ne se lasse pas de regarder ces étalages si propres et bien rangés Par contre la viande dehors … ça craint … mais elle n’était pas noire et paraissait fraiche … par quel miracle ?

Retour on prend Michel et on va manger au bord du mekong … je rajouterai une photo demain !

Demain levé 5h30. On nous récupère à 6h30 pour nous amener à l’embarcadère du bateau pour Siem Rep. On va remonter le canal jusqu’au Lac de Tonle Sap qui doit être très bas en ce moment … le trajet pourrait durer 9h, sur des bateaux pas bien grands